Anne-Sabine Desjardins,

 

 

 

 

psychomotricienne Diplômée d’Etat en 2004, j’exerce depuis cette date en tant que salariée dans des établissements médico-sociaux, et en libéral depuis 2016. Intéressée par le projet du pôle de santé de Bury, je rejoins la Maison de Santé Pluridisciplinaire en septembre 2017, à raison d’une journée par semaine pour cette année scolaire. Les consultations se font sur rendez-vous les mercredis de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 18 heures, à domicile exceptionnellement.

Auxiliaire médicale, professionnelle paramédicale, j’exerce sur prescription médicale suivant un décret de compétence dans le cadre de la prévention, du dépistage et du soin. Le médecin prescripteur demande un bilan, qui évalue différents domaines à un moment donné et sert de référence pour observer ensuite l’évolution dans ces mêmes domaines. A l’issu du bilan, un compte rendu est remis en main propre et expliqué au patient ou à ses responsables légaux. Un exemplaire sera remis ou envoyé au médecin prescripteur. Ce document est confidentiel et ne sera pas remis à des tiers, il appartient au patient ou à ses responsables légaux de le transmettre s’ils le souhaitent aux autres professionnels concernés.

 

Le bilan s’effectue en 4 séances : la première séance est un entretien d’anamnèse, en présence des parents si la demande de bilan est faite pour un enfant. C’est le moment d’évoquer pourquoi une demande de bilan est faite, et le contexte.  Les 2 séances suivantes sont réalisées avec le patient seul, des activités lui seront proposées afin d’évaluer les différents domaines psychomoteurs. Lors de la dernière séance a lieu l’entretien de restitution du bilan oral et la remise du document écrit.

Les différents domaines psychomoteurs observés sont :

  • La motricité globale

  • La motricité fine

  • L’équilibre statique et dynamique

  • Les coordinations oculo-manuelles

  • L’organisation temporo-spatiale

  • La latéralité

  • Le schéma corporel

  • Le tonus

  • Le graphisme, l’écriture

  • Le comportement et l’attention

A l’issu de ce bilan, un suivi en psychomotricité peut vous être proposé en s’appuyant sur les domaines les plus performants et en cherchant la progression dans les domaines plus fragiles.

Parfois, le bilan psychomoteur a été réalisé dans une autre structure et vous souhaitez effectuer un suivi près de chez vous. Si ce bilan est récent, il ne sera pas nécessaire de le réactualiser et un suivi pourra être proposé après un entretien d’anamnèse, première prise de contact indispensable avant un suivi et remise de la prescription médicale et du bilan psychomoteur écrit.

Le suivi découle du bilan réalisé et s’articule autour du projet de soin du patient. Il fait le lien entre les attentes du patient, de sa famille. En s’appuyant sur ses points forts, le but est de rechercher à renforcer les points de fragilité.

La psychomotricité est une thérapie ou rééducation à médiation corporelle. Elle agit par l’intermédiaire du corps sur les fonctions mentales, comportementales et instrumentales perturbées.

Les séances sont généralement hebdomadaires, d’une durée de 45 minutes. La durée du suivi n’est pas déterminable à l’avance et varie selon les situations. Les activités proposées prennent en compte les centres d’intérêts du patient et sa motivation.

QU'EST-CE-QUE LA PSYCHOMOTRICITE

C'est une spécialité paramédicale qui prend en compte la personne dans sa globalité, en considérant que les différents champs sensoriels, moteurs, cognitifs, émotionnels, relationnels sont liés et indissociables. Toute acquisition dans un des champs sera utilisée dans la construction d’acquisitions ultérieures dans les autres domaines. De la même manière, une difficulté s’exprimant dans l’un des domaines impacte tous les autres et se répercute sur le ressenti et le vécu corporel.

Le travail en psychomotricité consiste à passer par une approche corporelle pour permettre à la personne de s’exprimer, d’expérimenter des choses nouvelles et d’autres manières de faire, que ce soit au niveau relationnel, instrumental et cognitif. Le but recherché est le bien être corporel et une adaptation optimale du patient à son environnement humain et matériel.

            La psychomotricité est un accompagnement pouvant être proposés à tous les âges de la vie, de la période néonatale jusqu’au grand âge, et auprès de personnes atteintes de problématiques diverses : retard, difficultés d’apprentissage, handicap, maladies, mal être, stress, … La psychomotricité touche aussi tout le champ de la prévention et du dépistage auprès de divers publics également (ateliers de motricité libre, éducation psychomotrice, atelier à médiation corporelle , relaxation etc. pour bébés, enfants, adolescents, adultes, personnes âgées).

            Les psychomotriciens sont titulaires d’un Diplôme d’Etat de psychomotricité, Auxiliaires de Médecine et soumis au décret compétences qui fixe les cadres d'intervention du psychomotricien (Décret n°88-659 du 6 mai 1988). Il est régulièrement revu, une dernière version en a été faite en 2004. (Abrogé par Décret 2004-802 2004-07-29 art. 5 A JORF 8 août 2004 )

"  ...  Les psychomotriciens Diplômés d'Etat sont habilités à accomplir, sur prescription médicale et après examen neuropsychologique du patient par le médecin, les actes professionnels suivants [*compétence, attributions*]:

1. Bilan psychomoteur.

2. Education précoce et stimulation psychomotrices.

3. Rééducation des troubles du développement psychomoteur ou des désordres psychomoteurs suivants au moyen de techniques de relaxation dynamique, d'éducation gestuelle, d'expression corporelle ou plastique et par des activités rythmiques, de jeu, d'équilibration et de coordination :

- retards du développement psychomoteur ;

- troubles de la maturation et de la régulation tonique ;

- troubles du schéma corporel ;

- troubles de la latéralité ;

- troubles de l'organisation spatio-temporelle ;

- dysharmonies psychomotrices ;

- troubles tonico-émotionnels ;

- maladresses motrices et gestuelles, dyspraxies ;

- débilité motrice ;

- inhibition psychomotrice ;

- instabilité psychomotrice ;

- troubles de la graphomotricité, à l'exclusion de la rééducation du langage écrit.

4. Contribution, par des techniques d'approche corporelle, au traitement des déficiences intellectuelles, des troubles caractériels ou de la personnalité, des troubles des régulations émotionnelles et relationnelles et des troubles de la représentation du corps d'origine psychique ou physique.  ..."