Un enfant quand je l’ai décidé

 

 

Les méthodes contraceptives ont pour objectif d’éviter les grossesses non désirées et de permettre à la femme et au couple d’assumer sa sexualité en toute tranquillité.

Ces méthodes sont caractérisées par leur réversibilité (l’arrêt de la contraception permet un retour de la fécondité) et sont au nombre de trois : les méthodes hormonales, les méthodes mécaniques et les méthodes dites naturelles.

Les méthodes naturelles consistent à déterminer, de façon plus ou moins fiable, les périodes de fécondation possibles au cours des cycles de la femme et d’éviter les rapports durant ces périodes

La ligature des trompes ou leur obturation, ainsi que la ligature des canaux déférents (vasectomie) ne sont pas à proprement parlé des méthodes contraceptives, mais des méthodes de stérilisation définitives, même si certaines techniques chirurgicales (difficiles et non certaines à 100% d’efficacité) peuvent permettre en théorie leur re-perméabilisation.

Le choix de la contraception se fera avec votre médecin qui en fonction de vos antécédents, de vos facteurs de risque, de vos habitudes de vie, de votre sexualité vous aidera à déterminer celle qui vous convient le mieux. Quoiqu’il en soit, la meilleure contraception (celle qui a le plus de chance d’être efficace et d’être le mieux suivie) est celle choisie par la femme et/ou le couple, sous réserve de non contre-indication.

Dans les lignes qui suivent, nous n’envisagerons pas les méthodes naturelles, ni les méthodes de stérilisation, pour nous concentrer sur les méthodes contraceptives les plus couramment utilisées.

De précieux renseignements peuvent être obtenus sur le site martinwincker.com