Pourquoi un frottis cervico-vaginal ?

 

 

La Haute Autorité de Santé (HAS) a publié en novembre 2010 des recommandations pour améliorer le dépistage du cancer du col de l’utérus, à savoir un frottis cervico-utérin tous les 3 ans après 2 frottis normaux réalisés à 1 an d’intervalle à partir de 25 ans et jusqu’à 65 ans chez les femmes asymptomatiques ayant ou ayant eu une activité sexuelle.

Malheureusement cet objectif est loin d’être atteint, puisque 50% des femmes ne sont pas ou mal dépistées, laissant persister 3 000 nouveaux cas par an, dont 1000 seront mortels.

Le frottis consiste, au cours d’un examen gynécologique, à prélever au niveau de l’orifice du col de l’utérus avec l’aide d’un écouvillon souple, des cellules qui seront adressées au laboratoire d’analyses médicales.

Selon les résultats, il pourra être recommandé une simple surveillance  à 3 ans, ou une surveillance rapprochée à 3 mois / 6 mois ou un examen colposcopique  (examen au microscope) destiné à réaliser une biopsie (prélèvement dirigé) qui déterminera la conduite à tenir (surveillance ou traitement chirurgical).

Cet examen peut être réalisé par votre médecin traitant, un gynécologue, une sage-femme ou le laboratoire (dans ce cas, l’examen gynécologique n’est pas fait, ce qui peut s’avérer dommageable).

Peut-être êtes-vous gênée que cet examen soit réalisé par un homme, de jeunes consœurs sont présentes à la MSP Herminie qui pourront le faire. Son résultat sera inséré dans votre dossier médical partagé et ainsi accessible à votre médecin traitant

https://www.youtube.com/watch?v=Z-yPghIZHPY

https://www.youtube.com/watch?v=vpm0EtrZ06k